Nourrissement spéculatif:

Il est donné plutôt au printemps afin de stimuler la ponte de la reine et la colonie.
C’est un nourissement à donner régulièrement, par petite quantités, afin de faire croire à des entrées de nectar.
Mal donné il peut causer de l’essaimage.

Composition:

Sirop constitué de 50% de sucre (saccharose) et de 50% d’eau.

Pâte stimulante de l’élevage du couvain (*):

Ce nourrissement sera donné afin de faciliter l’élevage des larves, si l’on remplace les protéines par du pollen, il sera avantageusement utilisé lors de l’élevage des reines car il favorisera alors la production de gélée royale des abeilles nourricières.
Il sera placé, de préférence, sur les têtes de cadres, à proximité du couvain.

Composition:

(environ 15% de protéines).

50g de levure de bière

10g de pollen

350g de sucre en poudre

350g de lait en poudre

miel ou sirop de sucre à 70%

Bien mélanger le tout afin d’obtenir une pâte homogène

Pâte favorisante la production du corps gras de l’abeille (*):

Il sera donné, plutôt à l’automne, afin de renforcer la colonie en vue de l’hiver.

Composition:

(environ 15% de protéines).

200g de levure de bière

100g de pollen

350g de sucre en poudre

400g de sucre en poudre

100g de lait en poudre

miel ou sirop de sucre à 70%

Bien mélanger le tout afin d’obtenir une pâte homogène

(*) d’après La santé de l’abeille n° 216 p 439

Le nourrissement vu par le Cari – Actuapi

Le blog de Michel bocquet

Wikibooks.org:Beekeeping/Recipes for the Bees