Mars

Au mois de Mars, les jours rallongent, la température remonte, les premiers pollen apparaissent (saule noisetier, cerisiers) et ce sont les signes pour la colonie d’ abeilles de la reprise des activités.

Pour la ruche, Mars est souvent synonyme de visite de printemps:

Celle ci se fera par une journée chaude (16 ° au moins) et non ventée. La visite se fera le plus rapidement possible afin de ne pas refroidir le couvain.

Selon le temps qu’il fait, on pourra:

  • Changer les plateaux.

    C’est une opération rapide qui perturbe très peu la ruche car il suffit, lorsqu’elle est bien préparée, de quelques dizaines de secondes pour la faire. Un examen attentif du plateau retiré donnera de précieuses indications sur l’état sanitaire de la ruche. Par exemple, la présence de larves ou nymphes mortes doit faire soupçonner une maladie ou un parasite (loque américaine, loque européenne, varroase, mycose).
    Les plateaux retirés seront nettoyés, à la flamme pour les plateaux en bois, lessive St Marc chaude voire bouillante, nettoyeur à haute pression, eau de javel pour les planchers plastiques.

  • Bien examiner l’état du couvain.

    Est-il présent ? clairsemé ? compact ?
    Un couvain totalement absent, indique souvent que la colonie est orpheline. Il est alors possible de disperser les abeilles présentes à au moins 20 m du rucher. Ces abeilles rejoindront alors les autres ruches. On évitera de redistribuer les provisions restantes aux autres ruches car il y a risque de contamination en cas de maladie.
    Un traitement identique peut-être appliqué s’il n’y a que du couvain de mâles ou que des mâles.
    Un couvain clairsemé est indicatif d’une maladie ou d’une reine faible. Cette ruche est à suivre et si elle n’est pas malade on changera la reine ou l’on procédera à une réunion.
    Un couvain compact indique que tout va bien.

Pendant cette visite il est possible de nourrir la colonie soit par du sirop soit par du candi en fonction du temps prévisible pour les semaines suivantes.

Les abeilles consomment de l’eau pour effectuer le renouvellement leur colonie, il est utile de prévoir un point d’eau à proximité de celle-ci.




Dès cette visite Il est nécessaire de prendre le maximum de notes sur l’état de chaque colonie afin d’anticiper sur ses futurs besoins.


  • Les Prévisions saisonnières