Vie sociale

L’abeille, un insecte social:

Les abeilles font partie des insectes sociaux sont qui s’organisent en colonies regroupant un nombre varié de représentants. Parmi les insectes sociaux, on compte :

  • toutes les espèces de fourmis
  • toutes les espèces de termites
  • certaines espèces d’abeilles
  • certaines espèces de guêpes

La structure sociale adoptée permet une division du travail nécessaire à la vie de la colonie.Cette organisation sociale serait étroitement liée au mode de reproduction particulier de l’abeille.

Dans une colonie, chaque abeille dépend des autres individus et les interactions entre individus sont complexes.

Vue sous un certain angle, cette colonie d’insectes peut être considérée comme un seul organisme, un “super-organisme” dont les individus sont des “cellules” qui se nourrit, conserve la température de son corps(comme les mammifères), se reproduit.

Une colonie est composée de la reine, des ouvrières et des mâles appelés aussi faux-bourdons.

Une colonie d’abeilles comporte en moyenne 40000 individus. La reine, est la seule femelle fertile de la colonie.

Morphologiquement son abdomen est plus allongé et moins poilu que celui des ouvrières et de ce fait bien adapté à la ponte dans les alvéoles.

Les ouvrières, sont des femelles stériles dont le fonctionnement ovarien est bloqué par des phéromones émises de la reine.

En principe, une reine peut vivre jusqu’à cinq ans, alors qu’une ouvrière d’hiver vit quelques mois et une ouvrière d’été quelques semaines.
Cependant, dans les conditions environnementales actuelles, on observe un raccourcissement de la durée de vie de la reine et une moindre fertilité.

Quand aux mâles, les faux-bourdons, on en compte environ 5000 par colonie.Le nombre de mâles présents dans la colonie est un reflet de la santé de cette dernière, à l’exception des colonies dites bourdonneuses, colonies qui ont perdu leur reine, et qui se trouvant dans l’incapacité d’en produire une, se mettent à produire des mâles en quantité.
Les mâles sont issus d’ovules non fécondées: c’est une des particularité du mode de reproduction de l’abeille
Les mâles ne sont présent dans la ruche que durant la période de reproduction, c’est à dire à partir du début du printemps.A l’automne Ils sont chassés par les ouvrières, car ils deviennent des bouches inutiles à nourrir, étant incapables de se nourir seuls, ils disparaissent alors.